Philippe Boukara

L'arrivée des Juifs d'Afrique du Nord à Clermont-Ferrand et en Auvergne

Nous vous donnons rendez-vous : Mardi 20 novembre 2018, à 18h30
à l'ancienne synagogue Beit Yacov, 20 rue des Quatre-Passeport, 63000 Clermont-Ferrand

Nous aurons le plaisir d'accueillir Philippe Boukara, historien au Mémorial de la Shoah et au Collège des Bernardins, qui fera une conférence sur "L'arrivée des Juifs d'Afrique du Nord à Clermont-Ferrand et en Auvergne".

"Dans le microcosme clermontois, on observe une présence juive nord-africaine depuis longtemps. En 1867 déjà, la communauté locale avait contribué à une « souscription en faveur des israélites du Maroc et de la Tunisie ». En 1940, Alfred Lelluch, polytechnicien originaire d'Alger, installe ses Laboratoires radio-électriques à Clermont-Ferrand et devient directeur des services techniques de la Radiodiffusion clandestine de la Résistance. Arrêté le 15 mai 1944, il est fusillé le 28 juillet suivant sur l'aéroport d'Aulnat. Depuis 1952 et le bref séjour de René Samuel Sirat, futur grand rabbin de France, la plupart des rabbins ayant officié dans la ville partagent la même origine. Depuis l’indépendance des pays de l’Afrique du Nord en 1956 et 1962, les communautés juives qui y vivaient depuis l’Antiquité se sont transplantées, pour partie, en Israël, pour partie en France. Le visage du judaïsme français en a été profondément modifié. On s’efforcera de l’analyser à travers le prisme local de Clermont-Ferrand et de l’Auvergne : pourquoi sont-ils partis ? comment ont-ils été accueillis par la cité, et par la population locale ? avec le recul de plusieurs décennies, comment évaluer les succès de l’intégration, et les failles éventuelles ?"