Une communauté officielle

En 1808, dans le cadre de l’organisation des consistoires israélites, Clermont-Ferrand devient une communauté officielle, dirigée par Israël Waël qui donne un jardin pour établir un cimetière juif.